Terraptile


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La maintenance des Phasmidés

Aller en bas 
AuteurMessage
Jochen
Apprenti maitre posteur
Apprenti maitre posteur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: La maintenance des Phasmidés   Dim 5 Nov - 12:56

L'ELEVAGE DES PHASMIDES





UN PEU D'HISTOIRE...


Le mot "phasme" vient du grec, cela signifie "fantôme" ou "apparition". Les phasmes sont des insectes mimétiques. Il y a des espèces qui imitent des brindilles, d'autres imitent des branches épineuses, de l'écorce et même : des feuilles. Les insectes imitant les feuilles sont appelés Phyllie ou tout simplement Phasme-feuille. La plupart des phasmes sont noctures, mais il y a des exeption comme Oreophoetes peruana, qui est toxique, et qui en profite pour évoluer pendant la journée.
Les phasmes vivent dasn des zones équatoriales et tropicales : Amérique centrale, Amérique du sud, Australie, Inde, Thaïland, Malaisie... En france, l'on peut trouver dans la nature 3 espèces de phasmes, principalement dans la régions du sud de la France. Ce sont :

* Bacillus rossius
* Clonopsis gallica
* Leptynia hispanica

L'ELEVAGE


1°/ Le matériel

Il se compose au minimum de :

- Un terrarium ( viel aquarium recouvert de grillage fin... )
- Un pulvérisateur ( Qui n'a jamis contenu de produit toxique ! )
- Un pot de confiture percé sur son couvercle d'un trou )
- De l'essuie-tout ( sopalin )

Avec cela, il est déjà possible d'élever les espèces les plus simples ( Carausius morosus, Medauroidea extradentata, Extatosoma tiaratum... )
Ce matériel est bien sûr insuffisant pour élever des espèces plus exigeantes.

Voilà comment procéder :

Pour conserver les rameaux de plante frais, on perce le couvercle d'un pot à confiture que l'on remplira d'eau. Les tiges sont insérées dans le pot, lui-même placé dans la cage. Les feuilles resteront ainsi fraiches au moins une semaine, à condition qu'elles voient la lumière plusieurs heures par jour (10H minimum). Il faudra les changer dès qu'elles commencent à faner ou que les phasmes ont tout mangé. Ils peuvent supporter quelques jours sans manger, mais il ne faut pas que cela arrive trop souvent. Pour humidifier, il faut vaporiser de l'eau plusieurs fois par semaine sur les feuilles, sur le sol et sur les phasmes eux-même. Il ne faut pas les noyer, mais il faut suffisamment arroser.

L'on placera comme substrat du sopalin que l'on prendra soins de garder toujours humide. On peut aussi mettre du sable que l'on aura auparavant désinfecté.

2°/ L'élevage d'espèces un peu plus compliquées

Pour les espèces plus fragiles, et plus difficiles à élever, il faudra prévoir une enceinte adaptée à ses besoins. Par exemple, l'élevage de Phyllium celebicum nécessite un terrarium assez humide, légèrement aéré et chauffé. On préparera donc un terrarium en verre ou en verre et bois, ce qui permet de conserver l'humidité mais également de disposer des aérations.

Pour certaines espèces, il faudra tenir compte de leur taille avant de les installer. En effet, les espèces géantes comme Phobaeticus serratipes ou Pharnacia sp, et quelques autres, ont besoin d'un terrarium d'une hauteur suffisante. Sachant qu'un Phobaeticus femelle adulte mesure plus de 30 cm avec les pattes, lors de sa dernière mue, il faut compter le double au moins pour obtenir une hauteur minimale de terrarium. C'est à dire, pour cet exemple, il faut un terrarium d'au moins 60 cm de haut pour que la dernière mue s'effectue dans de bonnes conditions. Si lors de sa mue, la femelle touche le sol, elle risque d'abimer sa nouvelle cuticule ou même de se détacher, ce qui la tuerait dans plus de 90% des cas.

L'INCUBATION / L'INCUBATEUR



La majorité des espèces de phasmes proviennent des zones tropicales. L'incubation des oeufs étant l'un des passages les plus durs de l'élevage, il convient de reproduire au maximum les conditions naturelles. Pour cela, il est d'abord nécessaire de bien connaître les caractéristiques de l'espèce en se renseignant avant de commencer l'élevage. Pour les espèces des forêts tropicales humides, on pourra prévoir une boite couverte de vermiculite (on en trouve en grands sacs en jardinerie) humidifiée. Le couvercle est percé de quelques trous pour aérer. Il est nécessaire de contrôler le taux d'humidité de manière à ce que les oeufs ne soient pas en permance imbibés, ce qui pourrait les faire moisir. Pour chauffer l'incubateur, il y a plusieurs techniques. Soit on le place dans un terrarium chauffé, soit on le met au dessus d'un radiateur. Les oeufs doivent être maintenant à une température avoisinant 24°C. Pour les espèces très simple d'élevage ( Carausius morosus... ) On placera les oeufs dans les même condition mis à part que le substrat pourra se composer simplement de sopalin humide.
Les jeunes étant nés on les placera alors dans un petit terrarium pour pouvoir ainsi mieux les repérérer.



.
[img][/img][center]


Dernière édition par le Mer 3 Jan - 5:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madagascar
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 27
Localisation : 22 Bretagne
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La maintenance des Phasmidés   Mer 8 Nov - 6:07

Merci pour cet fiche, c'était super intéressant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terraptile.bbflash.net
 
La maintenance des Phasmidés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terraptile :: Terrariophilie :: Phasme-
Sauter vers: